Historique de CAPE

 

 

Cette page a pour objectif de vous présenter les principaux faits marquants qui se sont déroulés depuis la création de C.A.P.E.

 

Historique

2011 : Création de C.A.P.E.

Ils ont voulu fonder une association purement ariègeoise, autonome et indépendante de toute filiation, basée sur la défense de l'intérêt des élèves et de leur famille.

Le Conseil Ariégeois des Parents d'Elèves résulte de divergences rencontrées par 5 parents d'élèves alors adhérents et membres du bureau du conseil local de Pamiers d'une fédération nationale bien connue. Ils avaient des désaccords profonds en terme de gestion et de fonctionnement et décident de créer une nouvelle association ayant pour objectifs la défense de l’école publique ainsi que la laïcité, la représentation des parents dans les différentes instances départementales de l’Éducation Nationale et améliorer les services aux familles par une bourse aux livres et fournitures. L'Assemblée Générale constitutive a lieu le 16 Mai.

C.A.P.E. compte cette année-là 315 adhérents.

Haut

 

2012-2013 : Les premiers pas

C.A.P.E. peine à trouver ses marques malgré les bonnes volontés et l’investissement de ses bénévoles. Cette année-là, un changement majeur pour la Bourse aux livres : le "Chéquier Lecture" est remplacé par la "Carte Jeune" qui apporte une aide aux familles pour l’achat des manuels scolaires.

C.A.P.E. enregistre 511 adhésions en 2012 et le nombre d'adhérents progresse encore en 2013, avec 556 membres.

Haut

 

En 2014 : Un nouveau départ

C.A.P.E. continue à gagner des sièges dans les différents établissements où il est présent. De la même façon, le nombre d’adhérents ne cesse de progresser et C.A.P.E. obtient enfin des sièges à toutes les commissions départementales de l’Éducation Nationale. Cette année-là, de nombreuses améliorations sont apportées dans le fonctionnement de l’association :

  • Information et communication à nos adhérents (mails, flyers, brochures…)
  • Conférence/débat sur « addictions et harcèlement à l’école » - avril 2014
  • Acquisitions de matériel informatique (ordinateurs, imprimantes)
  • Mise en place d’un logiciel « Bourse aux Livres »
  • Transfert de la comptabilité sur Excel

Nous sommes 618 membres.

Haut

 

En 2015 : Une nette avancée

Cette année-là : C.A.P.E. continue sa progression et les membres du Bureau décident de voter la première participation voyage scolaire, il s'agira de participer  pour un montant de   1 000 €  pour les Jeux Internationaux de la Jeunesse à Singapour pour 13 élèves. La réforme du collège est loin de faire l’unanimité, C.A.P.E. sera vigilant. En Septembre 2015, la fusion entre le lycée du Castella et le lycée Irénée Cros est effective, les 2 établissements deviennent le lycée Pyrène. A Rambaud, nos représentants s'interrogent sur le foyer socio éducatif et demandent des éclaircissements lors des CA, mais n'obtiennent pas de réponses.

Première année de présence de notre association au collège Victor Hugo de Mazères face à la F.C.P.E. La liste C.A.P.E. obtient 1 siége au CA et participée à hauteur de 400 € au voyage en Provence pour 40 élèves. Notre référent assiste à toutes les commissions liées à la sécurité. Il est aussi intervenu pour que les élèves de Belpech (11) soient affectés au lycée Pyrène à Pamiers (09). Il participe en accompagnant les élèves de 3° à toutes les visites des lycées professionnels du département. Cette même année, le collège est baptisé Gaston Fébus.

Le nombre d'adhérents est de 719, en nette progression.

Haut

 

En 2016 : Toujours dans l'action

Cette année là C.A.P.E. c'est 760 adhérents et de plus en plus de représentants dans les établissements, nos actions sont remarquées et signalées par les chefs d'établissements et l'inspecteur d'académie.

C'est la première année où nous proposons à tous les établissements où l'association est représentée notre possibilité de participer financièrement aux projets voyages et sorties scolaires.

C.A.P.E. souhaite encore améliorer sa communication en préparant un document informant les familles du fonctionnement et des modalités de la Bourse aux Livres.

A la cité scolaire de Mirepoix :  nos bénévoles ont demandés et obtenus l'ouverture d'une classe supplémentaire  en 5°, ils ont aussi permis que les élèves de Terminales puissent être notés pour leurs options EPS aux épreuves du baccalauréat. Une participation  à hauteur de 855 € pour le voyage en Angleterre pour 57 élèves a été faite par notre association.

Au lycée Pyréne de Pamiers : nos bénévoles se sont mobilisés pour signaler des dysfonctionnements dans certaines matières et sont intervenus afin d'obtenir la création d'une 3ième classe de Terminale SES. C.A.P.E. a aussi demandé l'affectation rapide des professeurs manquants à la rentrée dans les Sciences de l'Ingénieur, en EPS et en Mathématiques. Mise en place d'une Bourse aux Fournitures pour les élèves en enseignement professionnel du site Irénée Cros.

Au Collège Gaston Fébus de Mazères : pour sa deuxième année de présence, notre liste C.A.P.E. obtient un second siége au CA, gage de notre engagement et de notre sérieux.

Au Collège Bayle de Pamiers : nos bénévoles se sont mobilisés pour que les élèves de 4° EURO puissent continuer en 3° EURO malgré la réforme, deplus, une participation financière a été accordée pour un montant de 585 € au voyage de 39 élèves en Espagne.

Au Collège Rambaud de Pamiers : nos bénévoles se sont mobilisés pour obtenir le remplacement d'un professeur de Technologie pour les classes de 4°. Nous avons signalés que nous serions vigilants surtout en cas de violence, d'harcèlement et d'insécurité car des remontées dans ce sens nous avaient été faite. Nos bénévoles demandent encore à avoir des éclaircissements sur le fonctionnement et la gestion du FSE. C.A.P.E. obtient 50,90% des voix et un 3ième siège au CA du collège, nos membres sont à égalité avec l'autre association et notre liste devient la liste majoritaire dans cet établissement.

Haut

 

2017 : la maturité de C.A.P.E.

Dans les établissements :

Au lycée Pyrène           Haut

En début d’année scolaire, nous avions fait remarqué que début juin les élèves étaient en vacances même si ce n’était pas officiel. Nous avions demandé que soit mis en place des séances de révisions. Il n’en a été rien. L’établissement n'a rien mis en place en juin, les élèves ont pu se considérer en vacances. Par contre les frais relatifs à la demi-pension ou à l’internat n'ont pas été remboursés aux familles car l’établissement n'était pas fermé.

Des dysfonctionnements majeurs nous avaient été signalés dans cet établissement, notamment en Sciences, nos représentants les avaient signalés. En début d'année ils s'étaient mobilisés pour que les cours de SI soient assurés.

Cette année là, C.A.P.E. a participé aux financements des voyages scolaires suivants :

- Dans le cadre des cours de S.V.T., 58 élèves de Premières S sont partis à Serre-Chevalier durant 4 jours en Mai. Le Bureau de C.A.P.E. a décidé d'aider ce voyage par une subvention de 580,00 €.

- Pour les 45 élèves de Terminales S.T.M.G., C.A.P.E. a subventionné une partie du séjour de 3 jours début Mai, au refuge de Bassiès pour un montant de 225,00 €.

- Dans le cadre de l'appariement, du jumelage de la ville de Pamiers avec Craylsheim en Allemagne et du travail de mémoire, les 37 élèves germanistes du lycée sont partis pendant 11 jours en Allemagne dans des familles d'accueil. Notre association a subventionnée une partie de ce voyage à hauteur de 370,00 €.

A la Cité Scolaire de Mirepoix          Haut

Un CLAC (Centre de Loisirs Associé au Collège) devrait aussi voir le jour à la prochaine rentrée. Ce projet serait co-financé par la CAF et la communauté des Communes. Des animations seront effectuées sur le temps péri et extra-scolaire (16h-18h) moyennant aussi, une participation modique et symboliques pour les familles. Pour mener à bien ce projet, une visite du CLAC du Saint-Orens de Gameville (31) a été effectuée par plusieurs personnes, dont notre référente.

Dans cet établissement, C.A.P.E. a aidé aux sorties et voyages scolaires suivants :

- Notre référente a été sollicitée pour que notre association participe sur un voyage scolaire à Paris, à destination de 33 élèves dont 8 élèves du dispositif ULIS. C.A.P.E. a aidée ce projet qui s'est déroulé au mois de Mars pour un montant de 300,00 €.

- Les 48 élèves latinistes du collège et du lycée sont partis au mois de Mars à Pompéi, la subvention de notre association pour ce voyage s'est élèvé à 750,00 €.

Au Collège Pierre Bayle de Pamiers          Haut

Suite à la mobilisation des parents et des enseignants l'an dernier pour les élèves option Euro espagnol LV1 et LV2, il a été mis en place un atelier espagnol de 3h sur le lundi des vacances de printemps ainsi que 5h en sus du programme de 3ème, repartis d'ici la fin de l'année scolaire ; afin que ceux-ci puissent candidater dans de meilleurs conditions à la section  Bacibac au Lycée Pyrène."

Pour cet établissement, le projet voyage qui a été aidé par notre association est :

- 54 élèves des classes de 4° sont partis en Mai durant 3 jours en Auvergne afin d'étudier la géologie de cette région. Notre association a aidée ce voyage par un montant de 540,00 €.

Au Collège Gaston Fébus de Mazères          Haut

La Principale avait demandé à rencontrer les élus des associations de parents d’élèves et leur avait signifié qu’elle souhaitait que les discussions soient moins agressives et plus cordiales lors des conseils de classes et des conseils d’administration. Notamment en provenance des parents d’élèves de la liste FCPE. L’entente de notre représentant avec la direction de l’établissement était très courtoise, il était convoqué et présent à toutes les réunions. Notre action dans cet établissement était soulignée.

Une réunion relative au CHSCT avait été organisée. La FCPE souhaitait qu'il y ait une réunion avec les enfants vers 13h, et une autre en fin d’après-midi avec les adultes pour que les parents qui travaillaient puissent également participer. Malgré une demi-heure d’attente à 17h, seuls les représentants C.A.P.E. étaient présents.

Pour cet établissement, C.A.P.E. avait été sollicité cette année pour 3 projets, mais nous devions faire parfois des choix. Notre Bureau avait donc décidé d'aider seulement les 2 projets suivants :

- Les 40 élèves latinistes des classes de 5°, 4° et 3° de l'établissement, sont partis pendant 2 jours en Mars à Montans afin d'étudier l'architecture romaine. Notre association a décidé d'aider pour un montant de 132,00 €.

- Pour la classe de 5°B et les élèves Occitan de l'établissement, sont partis grâce à notre aide de 288,00 € en voyage durant 5 jours en Espagne au mois de Mars.

Au Collège Joseph Rambaud de Pamiers          Haut

Nos représentants souhaitant avoir des réponses sur le fonctionnement du Foyer Socio Educatif, financée pour plus de 95 % avec les adhésions des familles, ont entrepris en 2015 des démarches auprès de la Présidente et du chef d'établissement.

Voyant qu'ils n'avaient pas de réponses à leurs questions, ils ont saisi en février 2016 les services compétents de la Préfecture. Le dernière Bureau déclaré pour cette association datait de 2012, ce n'était pas le Bureau en place et les derniers statuts déposés dataient de 1970.

Nos représentants ont aussi saisi les services départementaux de l'Education Nationale afin de signaler ces états de faits.

A aucun moment, les parents, élus au CA du collège ou non, n'ont été associés aux prises de décisions du FSE, les informations sur son fonctionnement tout comme le bilan financier n'ont jamais été portées à la connaissance des familles. Le dernier bilan financier porté à la connaissance des parents, datant de 2012 présentait une réserve financière sur Livret A d'un montant proche des 20 000 €. Certains élèves se voyaient même dans l'impossibilité d'accéder aux activités du FSE malgré qu'ils soient adhérents, d'autres, demandaient des jeux, mais faute d'argent...

Devant toutes les démarches entamées par nos représentants, le Bureau non déclaré a décidé de modifier les statuts lors de la dernière Assemblée Générale. Les parents se voyaient donc opposés la possibilité de faire partie de celui-ci, ils en ont été écartés, évincés.

Le FSE était maintenant géré par un Bureau de 6 adultes professeurs occupant les postes de dirigeants de l'association (peut-être à jour de leurs cotisations), d'autres enseignants (peut être eux aussi à jour de leurs adhésions) et de seulement 3 élèves (adhérents obligatoirement) dirigeants dont la responsabilité pouvait être associée dans le cas de démarches en justice.

Des incohérences persistaient malgré tout dans les nouveaux statuts, nous apprenions même qu'il n'y avait pas besoin d'être adhérent pour pouvoir bénéficier de l'aide du FSE lors des voyages et sorties scolaires. Nous continueons à être vigilants sur ce dossier tant que tout ne sera pas dans la clarté.

Au mois de juin 2017, avec les documents d’inscription ou de réinscription, une information erronée a été portée à la connaissance des familles, le fait de pouvoir être membre du Bureau du FSE. Nous en avons été étonnés. Afin de vérifier que toutes les démarches relatives aux associations avaient été faite, nous avons contacté les services de la Préfecture. Quelle ne fut pas la surprise de constater que les nouveaux statuts et l'enregistrement du nouveau Bureau n’avaient toujours pas été déposés. Aucune démarche d’enregistrement n’avait été faite, toutes les décisions prises durant l’année par ce Bureau étaient illégales.

Les autres sujets traîtés durant l'année :

Durant tout le dernier trimestre 2017, de nombreux élèves de 4° et de 3° n’avaient pas eu de cours de Technologie, là aussi nous avions demandé de quoi il en retournait. Les réponses de la direction avaient toujours été les mêmes, attendre qu’un remplaçant soit nommé par le rectorat. A aucun moment il n’a été mis en place un remplacement interne.

Vous êtiez nombreux à nous signaler des cours non assurés en Histoire-Géographie et en Langues Etrangères notamment en Anglais. Nous avions exposé ces mécontentements à madame la Principale qui mettait tout en oeuvre pour remédier rapidement à ce dysfonctionnement, des procédures de recrutement étaient en cours. Nous demandions à ce que les heures manquées soient rendues aux élèves dans la mesure du possible.

Pour cet établissement, C.A.P.E. a participé aux financements des projets scolaires suivants :

- Dans le cadre du devoir de mémoire, 2 classes de 3°, 46 élèves, sont partis sur les traces des poilus français durant 6 jours au mois de Mars. C.A.P.E. a subventionné par une aide sur la part restante à payer aux familles de 460,00 €.

- Les enseignants de Français, nous ont aussi sollicités pour que C.A.P.E. a participé à l'ouverture culturelle des élèves de l'établissement. Notre Bureau avait décidé de participer pour un montant de 531,00 € permettant à tous les élèves d'assister à une représentation de théâtre.

 

Au niveau Associatif :

En février, afin de permettre à ses adhérents et à tous parents souhaitant mieux connaitre l'association et le rôle des associations de parents d'élèves, C.A.P.E. améliore sa communication en ouvrant un site Internet riche en informations et source de réponses pour nos adhérents.

Sur ce site sont portées à la connaissance de tout un chacun les actions menées par nos représentants en toute transparence, d'autres informations, plus spécifiques, sont seulement réservés aux adhérents.

A la rentrée de septembre, un formulaire permettant de centraliser les cours non assurés est mis en place pour les adhérents. De ces signalements seront extraites des statistiques qui seront remises au Directeur des Services Départementaux de l'Education Nationale afin de demander le droit à l'éducation des enfants.

Haut

2018 : C.A.P.E. toujours actifs.

Dans les établissements :

Au lycée Pyrène           Haut

Informations à venir.

A la Cité Scolaire de Mirepoix          Haut

Informations à venir.

Au Collège Pierre Bayle de Pamiers          Haut

Informations à venir.

Au Collège Gaston Fébus de Mazères          Haut

Informations à venir.

Au Collège Joseph Rambaud de Pamiers          Haut

Informations à venir.

Copyright C.A.P.E. - Pamiers 09 - 2019

Date de dernière mise à jour : 24/02/2019