39-EPS dans l'EDT

 

Source des informations : Internet

N°39

 

Les séances d'Education Physique et Sportive dans l'emploi du temps de l'élève

 

Références

-  Circulaire n° 76-263 du 24 août 1976, Emplois du temps d'éducation physique et sportive des établissements d'enseignement du second degré. (BO n° 38 du 21 octobre 1976)

-  Arrêté du 8 juillet 2008, Programme de l’enseignement d’éducation physique et sportive au collège (BO spécial n° 6 du 28 août 2008)

-  Arrêté du 10 février 2009, Programme de l’enseignement d’éducation physique et sportive des  classes  préparatoires  aux  CAP  et  des  classes  préparatoires  au  baccalauréat professionnel (BO spécial n° 2 du 19 février 2009)

 

Les principes

1. L’emploi du temps de la discipline EPS est souvent « le premier placé » lors de la construction général de  l’emploi du temps de l’ensemble des disciplines d’un établissement. A cela au moins deux raisons :

-  Le partage des installations sportives par plusieurs établissements ;

-  La rotation des classes du même établissement sur les mêmes installations.

 

2. Conséquence de ce premier principe, et afin d’éviter tout retard dans le démarrage effectif de l’année scolaire, il est  fondamental (car il s’agit bien des fondations de l’année scolaire) que les emplois du temps soient arrêtés, ainsi que la répartition des installations sportives, le plus souvent municipales. Notamment dans les villes où collèges et lycées (voire les écoles) occupent et partagent les mêmes installations.

 

3. L’emploi du temps en EPS, donc des professeurs, doit occuper l’amplitude temporelle hebdomadaire maximale :

-  Du lundi matin au vendredi après-midi (voire samedi matin)

-  Il est inconcevable d’imaginer les emplois du temps d’un établissement concentrés sur trois jours et demi (par exemple, du mardi matin au vendredi matin, ou, du lundi matin au jeudi midi). Ce type de fonctionnement provoque immanquablement  un engorgement des installations sportives municipales qui accueillent plusieurs établissements en milieu de semaine et rend très difficile l’accès à certaines installations (notamment, la  piscine) pour toutes les classes concernées.

 

4.  Pour les classes qui ont deux séances par semaine, leur distribution doit respecter l’intervalle de 24 heures entre  deux  séances  d’EPS. Cela se traduit par des organisations de type :

-  La séance du lundi couplée avec une le mercredi ou jeudi ou vendredi ;

-  La séance du mardi couplée avec une le jeudi ou vendredi ;

-  La séance du mercredi couplée avec une le lundi ou le vendredi.

 

Cas particulier des sections sportives scolaires au collège, de l’enseignement complémentaire et de l’option facultative au lycée : les élèves qui sont inscrits dans ces structures le sont sur un profil sportif particulier, ils sont notamment aptes à supporter les conséquences d’une pratique sportive intensive.

 

Il convient malgré tout de veiller à un équilibre dans la répartition des différentes séances sur la semaine :

- une répartition, lundi-mercredi-vendredi n’est envisageable que si la structure facultative n’offre qu’une séance hebdomadaire.

-  dès qu’elle offre plus d’une séance hebdomadaire, il y aura forcément au moins deux journées consécutives (voire plus) de pratique.

 

5.  Les enseignants ne peuvent assurer plus de 6 heures d’enseignement par jour. Le non respect de cette régle aura des conséquences lourdes en cas d'accident d'un élève survenu avec un enseignant qui assurait 7 heures (ou plus dans sa journée de travail.

Conformément à la circulaire n°76-263, la dérogation à cette règle est de la responsabilité de l’Inspecteur d'Académie-Inspecteur Pédagogique Régional d'EPS.

Des dérogations sont acceptées quand cela concerne exclusivement la mise en  œuvre  au sein du projet pédagogique  EPS  de cycles d’activités physique de pleine nature où une séance longue de 3 ou 4 heures consacre une partie de ce  temps au déplacement vers les espaces de pratique.

 

 

Nous sommes là pour vous aider. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter sur ce site ou à notre adresse mail (ca.parents.eleves@gmail.com) ou encore déposer vos remarques ou questions dans la boîte aux lettres de l’association, située dans l’établissement.

De même pour chaque établissement, et en cas de besoins, un adhérent référent sera là pour vous apporter des précisions.

Copyright C.A.P.E. - Pamiers 09 - 2018

Date de dernière mise à jour : 14/01/2019