38-Les troubles DYS

 

Source des informations : Internet

N°38

 

Les troubles DYS

 

Vous entendez parler de dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysgraphie, dysorthographie…. mais que veulent dire tous ces troubles et qui touchent ils ?

On regroupe sous “troubles Dys” les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent.

Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont déterminants.

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…

D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d’un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

 

On regroupe ces troubles en catégories :

  • Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.
  • Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.
  • Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales, communément appelé dyspraxie.
  • Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.

 

Combien sont les DYS?

Les chiffres varient normalement selon les études, selon les pays et selon les époques. Selon la nature des troubles que l’on inclut dans l’étude, selon le degré de sévérité pris en compte, les chiffre varient de 1 à 10%.

En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.

Aucune étude fiable n’a donné un chiffre des troubles DYS en France mais on parle d’au moins 2 enfants par classe.

 

La dyslexie est un trouble du « langage écrit », c'est-à-dire de l’écriture et de la lecture. Il faut souvent attendre le CE2 pour poser un diagnostic car il faut un écart de 18 mois.

La dyspraxie est un trouble de la coordination et de la planification des gestes. L’enfant est très maladroit, il n’y a pas d’automatisation des gestes, chaque geste est refait à chaque fois comme si c’était la première. La détection peut se faire tôt, dès la fin de maternelle.

La dysphasie est un trouble du langage oral. Généralement détecté vers 3 ans. L’enfant a un retard de langage, des problèmes d’articulation, et /ou un champ lexical restreint.

La dyscalculie est un trouble des activités numériques 

La dysorthographie est une anomalie du mouvement cursif, de la conduite du trait, qui se traduit par des difficultés de coordination, des irrégularités d’espacements entre les lettres et les mots, des malformations et des discordances de toutes sortes, souvent alliées à une qualité du trait défectueuse. Cela touche le graphisme et donc l’écriture.

Attention ces troubles peuvent être cumulatifs : 

  • Une dyslexie est souvent associée à une dysorthographie et parfois à une dysgraphie.
  • Une dyspraxie est toujours associée à une dysgraphie.

Ces troubles durent toute la vie, on nait dyspraxique, on meurt dyspraxique.

Par contre, on apprend à vivre avec d’où l’importance d’un dépistage précoce pour des prises en charge adaptées et la mise en place des aménagements nécessaires à chaque trouble en adéquation avec l’enfant et son parcours.

Dans les troubles Dys ont comptes aussi les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité et les troubles mnésiques.

Ces troubles doivent faire l’objet d’un Plan d’Accompagnement Personnalisé qui répondra aux besoins des élèves qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages pour lesquels ni le Programme Personnalisé de Réussite Educative, ni le Projet d’Accueil Individualisé ne constituent une réponse adaptée.

Le PAP concerne les élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période sans reconnaissance du « handicap ».

 

 

Nous sommes là pour vous aider. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter sur ce site ou à notre adresse mail (ca.parents.eleves@gmail.com) ou encore déposer vos remarques ou questions dans la boîte aux lettres de l’association, située dans l’établissement.

De même pour chaque établissement, et en cas de besoins, un adhérent référent sera là pour vous apporter des précisions.

Copyright C.A.P.E. - Pamiers 09 - 2018

Date de dernière mise à jour : 14/01/2019